Top

Conseils d'experts

Retrouvez ici nos conseils pour votre bien-être

  1. Conseils pour bien régler votre canne
  2. Comment marcher avec une canne ?
  3. Comment (bien) s'asseoir sur une canne-siège ?
  4. Votre «check list» avant de sortir.

 

1.   Conseils pour bien régler votre canne

Si vous choisissez une canne réglable ou pliante (ces dernières sont toutes réglables) compatible avec votre taille, vous n’aurez aucun problème à ajuster votre canne à la longueur nécessaire. Si vous choisissez une canne de longueur fixe, il vous faudra peut-être la scier à la bonne longueur, ou demander à une connaissance de le faire pour vous. En cas de doute, consultez votre médecin, votre ergothérapeute ou votre kinésithérapeute.

Le coude doit former un angle lorsque vous tenez la canne. Cette position permet d'avoir plus de force dans vos bras et de ne pas forcer sur vos articulations (coude, épaule, hanche).

1. Mettez-vous debout, droit(e) dans une posture naturelle, avec les deux bras le long du corps, et avec les chaussures que vous portez habituellement (pas pieds nus) ;

2. Dans le cas d’une canne réglable par ergot, réglez progressivement la hauteur de la canne en la mettant à la verticale, poignée en haut contre l’extérieur de votre main, embout en bas à quelques centimètres de votre chaussure, jusqu’à ce que le haut de la poignée soit à la hauteur de votre poignet.

Vous effectuerez ce réglage en dévissant tout d’abord la bague de serrage, puis en positionnant l’ergot dans le trou adapté à la bonne hauteur. Pensez à bien resserrer la bague de serrage.

Dans le cas d’une canne télescopique, le mode de réglage est identique. Veillez à bien serrer la bague de serrage.

Dans le cas d’une canne avec un fût non réglable, généralement le cas des cannes en bois ou des cannes avec une poignée originale, il vous faudra peut-être scier le fût (ou faire scier par un bricoleur ami) à la bonne hauteur. La prise de mesure est alors différente des cannes réglables, en fait tout le contraire. Notez qu’il vous faut un crayon et, idéalement un(e) ami(e) pour vous aider à tenir la canne et prendre la mesure. Deux possibilités s’offrent à vous :

  • Enlever l’embout en caoutchouc de la canne en le prenant en main et en le tirant vers vous avec des mouvements de droite à gauche pour le faire glisser. Un peu comme si vous ouvriez une bouteille de champagne, mais en moins plaisant ! Ne pas essayer de chauffer l’embout ou de mettre de l’huile. Il faut avoir un peu de force et être patient.
  • Une fois l’embout retiré, prendre la position verticale, bras le long du corps et mettre la canne à la verticale contre vous, poignée en bas et bas de la canne en haut.
  • Marquer ensuite avec votre crayon l’endroit où le fût de la canne est au niveau de votre poignet. C’est là où vous aurez tout particulièrement besoin d’une aide car il n’est pas facile de rester debout bien droit(e), sans faire tomber la canne et en essayant de marquer la canne avec un crayon.
  • Scier ensuite la canne 2 à 3 mm sous la marque (du côté de la poignée) pour tenir compte de l’épaisseur de l’embout.
  • Et enfin, remettre l’embout en l’emboîtant puis en appuyant sur la canne, poignée au sol d’abord puis embout au sol pour garantir sa bonne insertion.


Ou bien :

  • Mesurez la distance à partir du sol, face externe du talon, jusqu’au poignet, juste avant l'os du poignet. Nous vous recommandons de vous faire aider pour la prise de cette mesure.

3. Dernier test, une vérification en deux étapes :

  • La bonne hauteur de la canne est obtenue quand, la main posée sur la poignée, l’avant-bras sera incliné vers le bas comme sur la photo.
  • Mettez-vous ensuite face à un miroir. Canne en main, les épaules doivent être au même niveau. Si l'épaule du côté de la canne est plus élevée que l'autre, votre canne est trop longue. Si cette épaule tombe plus bas que l'autre, votre canne est trop courte. Ajustez et réglez par étapes.

ATTENTION : Ne jamais couper les cannes pliantes ou télescopiques. Encore moins les cannes siège.

2.   Comment marcher avec une canne ?

1. Assurez-vous que la canne est à la bonne hauteur pour vous.

2. Utilisez votre canne avec la main qui se trouve à l’opposé de votre douleur.Par exemple, si vous avez une douleur dans la jambe droite, tenez la canne de la main gauche. 

3. Assurez-vous d'avoir une bonne prise en main de la canne. Les doigts et le pouce ne doivent pas se chevaucher. Attention à ne pas utiliser de gants glissants.

4. Transférez bien votre poids sur la canne, elle est là pour vous soulager.

5. Lors de la montée d’escaliers, avancez en premier le pied de la jambe valide, puis appuyez-vous sur votre canne pour déplacer la jambe souffrante.

6. Lors de la descente des escaliers, déplacez d’abord votre jambe souffrante avec votre canne, en courbant votre corps et en fléchissant le genou de la jambe valide. Aidez-vous de la rampe et assurez-vous d‘un appui solide. Puis amenez votre jambe valide vers le bas. 

7. Pensez aussi à tenir la poignée dans le bon sens, comme sur la photo ci-dessous, vous aurez un bien meilleur support et risquerez moins de glisser car la force de votre poids sera bien dans l'axe du tube de la canne.

3. Comment (bien) s'asseoir sur une canne-siège ?

Très pratiques pour les personnes qui ont besoin d’une aide à la marche, les cannes-siège sont un excellent complément aux cannes classiques pour des sorties avec des arrêts fréquents ou prolongés. Elles permettent en effet de convertir la canne en un siège relativement confortable quand la station debout immobile se prolonge, en particulier dans les files d’attente, dans une visite de musée ou d’exposition, dans une fête familiale ou une cérémonie. Qui n’a pas dû rester debout dans une file d’attente pour une séance de cinéma ou pendant un long discours, sans siège à l’horizon ? La canne-siège est faite pour ces occasions.

       Canne-siège_Profil Canne-siège_Face

Avec cet avantage, pourquoi ne pas prendre une canne-siège plutôt qu’une canne ? Voici les principales raisons :

-          Une canne-siège n’est pas réglable en hauteur. Elle peut ainsi convenir aux personnes de taille moyenne pour des marches de courte durée mais pas au quotidien.

-          Une canne-siège est plus lourde qu’une canne : environ 800 grammes contre 400 grammes environ selon les modèles de cannes. La différence de poids n’est pas sensible sur des courtes durées car elles sont bien équilibrées, mais cela devient fatiguant par la suite.

-          Une canne-siège est plus encombrante, naturellement, avec ses trois pieds et son assise, qu’une canne classique.

Canne-siège_Mannequin debout

En fait, la canne-siège est complémentaire de la canne classique. Cette dernière s’utilise tous les jours alors que vous pendrez votre canne-siège quand vous savez que vous aurez besoin de vous asseoir pendant votre sortie, et que vous n’aurez pas de chaise ou banc accessible à proximité immédiate.

Comment s’asseoir sur une canne-siège ?

1 - Pour ouvrir : tenir la poignée d’une main et pousser le siège vers le bas de l’autre main.

2 - Le siège se déplie, assurez-vous qu’il soit bien poussé jusqu’à sa butée.

3 – Posez les trois pieds de la canne sur un sol plat et dur. Evitez les sols sablonneux, les chemins boueux, les plages de galets. Dans ces cas, privilégiez les cannes-siège à quatre pieds, elles sont parfaites pour ces situations.

4 – S’asseoir face à la poignée, c’est impératif pour assurer votre équilibre et votre sécurité.

5 - Et, bien assis(e), profitez des bons moments de la vie!

Canne-siège_Bien s-asseoir

Important pour les dames : autant vous le dire tout de suite pour éviter les mauvaises surprises, en position assise, le support de cette canne est positionné entre les jambes. Il est donc préférable de porter un pantalon ou une jupe ample. Par ailleurs, nous vous déconseillons de vous asseoir en amazone ou à l’envers pour éviter tout risque de chute dû à un déséquilibre.

Les illustrations ci-dessous vous permettront de visualiser la bonne position.

Canne-siege_Mannequin 1   Canne-siege_Mannequin 2   Canne-siege_Mannequin 3

 

4.   Votre « check list » avant de sortir

1. Assurez-vous que la canne est à la bonne hauteur pour vous (voir ci-dessus), notamment si vous portez des chaussures avec ou sans talons.

2. Assurez-vous que la poignée et l’embout de la canne ne sont pas usés. Demandez à quelqu'un de vous aider à les remplacer si besoin. Vérifiez aussi le bon serrage des bagues de réglage.

3. Assurez-vous d'avoir une bonne prise en main de la canne. Attention à ne pas utiliser de gants glissants.

4. Avez-vous votre accroche canne, pour vous éviter d’avoir à la ramasser ? Eventuellement la pochette pour ranger votre canne si elle est pliante, cela évitera de salir l’intérieur de votre sac ?

5. Mettez la dragonne autour de votre poignet. Cela évitera à la canne de tomber et surtout, cela vous évitera d’avoir à la ramasser !

6. Pensez à utiliser votre canne avec la main qui se trouve à l’opposé de votre douleur.Si vous avez une douleur dans la jambe droite, tenez la canne de la main gauche.

Bonne sortie !


Menu
Newsletter
puis

Les années passent et nous gagnons chaque jour en expériences, souvent en désir de vivre mieux, moins vite, en harmonie avec soi-même et avec notre entourage. Des soucis de santé peuvent aussi apparaître, que nous cherchons à atténuer. Nous espérons que vous trouverez sur notre site et dans notre blog des produits, des idées et des informations qui répondront à votre attente de mieux vivre, chez vous.

Vos observations et vos suggestions seront toujours les bienvenues. Faites-nous part de vos commentaires sur contact@couleursenior.com. Nous vous en remercions par avance.

L'équipe de CouleurSenior vous souhaite une belle et bonne journée.

pour vous...